Meta : 265 millions d’euros pour avoir enfreint le RGPD

0

Comme toutes les entreprises, Meta doit se conformer au RGPD, the general scheme for the protection of données in Europe. Malheureusement, une condamnation vient s’abattre contre le groupe de Mark Zuckerberg, il est reproché au géant des réseaux sociaux de ne pas avoir suivi l’un des articles du RGPD. A survey authorizes non-compliance with rules and a penalty for accelerated tombée.

Meta est condamné at 265 million euros

The list of convictions filed by the staff of the données continues with the s’agrandir pour Meta, alors que l’entreprise a un passé catastrophic dans ce domaine, les elects ne s’arrangement pas avec une unième sanction. In fact, the Commission de protection des données irlandaise (DPC) has made an amendment 265 million euros of Mark Zuckerberg’s group.

The raison avancée is an offense à l’article 25 qui concerne la “protection des données dès la conception et la protection des données par défaut”. In April 2021, the DPC opened a survey with Meta, the Commission received a surprise question about the personnel information based on 533 million from comptes Facebook free access to the internet. On retrouvait dance this list plus the 20 million French profiles.

meta logo hq hacker way

Meta avait rapidement etté averti par les régulateurs européens pour apporter les corrections necessary à cette faille de grande Ampleur. In another part of the day, it is possible that the problem is greater than the base of the données accessible against the nombreuses semaines. Aujourd’hui, l’enquête estime que Meta a fait preuve d’une negligence envers les données personlesles des utilisateurs et cela mérite une financial penalty looking for a resumption of the avenir.

Ce qui a principalement inquiété la Commission de protection des données irlandaise, c’est que des données qui ne devaient pas être publics comme: The email address, date of birth, phone number, Facebook’s name and name, or Facebook’s identity are not known to the user who is aware of the publication.

The last conviction of the group Meta date de 3 mois seulement, elle a concerné (encore) la management des données personnelles. For rappelling, the incident check out eu lieu on Instagram or the réseau social n’avait pas été capable de protéger la vie privee des adolescents sur la plateforme. Derrière cette lourde conviction, on retrouvait aussi la Commission irlandaise. Décidément, la DPC ne lâche plus Meta et ses différentes failles en matière de données personnelles, c’est la quatrième fois que Meta est sanctionné par cette Commission.

Download the app for free Facebook

facebook capture app ipa iphone ipad

You might also like